Blog → #DansLaPresse

7 décembre 2017

1 million d’euros pour la SEGPA du collège Jacques Prévert

Lundi 4 décembre, le Conseil départemental a enfin voté à notre demande les crédits qui permettront de démarrer la réovation complète des locaux de la SEGPA (Sections d’Enseignement Général et Professionnel Adapté) du collège Jacques Prévert.

Nous sommes très heureux de ce vote qui intervient après deux ans de pression politique.

Ce vote va permettre d’achever la rénovation du collège qui constituait l’un des objectifs de notre mandat. Nous avions déjà obtenu que la programmation des travaux débute en octobre 2016, sans attendre que les crédits soient débloqués, afin que la rénovation ne prenne pas de retard.

Nous tenons à remercier la municipalité qui a fortement appuyé ce dossier SEGPA à nos côtés : Nicolas Floch (maire) et Joëlle Tous-Madec, adjointe à la jeunesse et aux affaires sociales.

Lire l’article de presse

20 juillet 2017

A Plouénan, retour à la semaine de 4 jours

A Plouénan, commune de 2500 habitants, la maire a fait le choix de revenir sur la réforme des rythmes scolaires. Épuisement des enfants, désorganisation des parents, surcoûts pour la commune : pour certaines communes rurales, ces nouveaux rythmes scolaires étaient devenus un vrai casse-tête.

« En avril, au cours du dernier comité de pilotage des rythmes scolaires, constatant la fatigue des enfants en fin de semaine, avec davantage de chamailleries dans la cour, des pleurs avant d’aller à l’école le matin, leur manque de concentration, on s’est beaucoup interrogé. Ne fallait-il pas, pendant les TAP, privilégier des temps calmes, sans activité ? Des temps de relaxation avec des coussins et des lampes avec ciel étoilé. On s’est alors regardés et on s’est dit houla ! On en arrive à des aberrations ! »

Aline Chevaucher – Saint-Pol-de-Léon

Retrouvez le témoignage complet d’Aline Chevaucher sur le site du journal Libération :

Lire l’article de Libération

23 juin 2017

Gestion du personnel coûteuse, réforme des 35 heures, grève des agents : le département n’est pas géré

Lors de la séance plénière du 22 juin dernier, les Conseillers départementaux ont à nouveau débattu la question du temps de travail des agents territoriaux. Le passage du temps de travail des agents au 35h (soit 1607 heures au lieu de 1576 aujourd’hui), demandée par l’Alliance depuis maintenant 2 ans, représenterait pourtant 2,8M d’économies.

Lire la suite…