BlogCanton de Brest 4

12 mai 2020

Recours contre la carte scolaire : un manque de concertation dénoncé par l’ALLIANCE !

Le 31 janvier 2020, en Séance plénière, le Conseil départemental du Finistère adoptait la nouvelle carte scolaire, c’est-à-dire la répartition des élèves par collège en fonction de leur commune de résidence.

Dès la rentrée de septembre, les collégiens de la commune de Gouesnou auront par exemple obligation d’être inscrits à Penn ar C’hleuz à Brest, alors qu’ils avaient jusqu’à présent la possibilité de s’inscrire au Vizac, à Guipavas. Cette option, désormais proscrite, était pourtant la plus prisée par les parents d’élèves.

Stéphane ROUDAUT, maire de Gouesnou, a donc déposé deux recours contre cette décision du Département, portant  selon lui « atteinte à la liberté des familles ». L’édile juge ainsi préférable d’attendre 2023 et l’ouverture du nouveau collège de Landerneau pour établir une carte en concertation avec tous les acteurs.

Il dénonce également un manque de concertation et une absence de réunion publique.

Ces recours ne constituent malheureusement pas une surprise !

En effet, lors de la Séance plénière du Conseil départemental, l’ALLIANCE POUR LE FINISTÈRE avait déjà dénoncé la mise en place unilatérale de cette nouvelle carte scolaire.

Véronique BOURBIGOT, élue avec Pierre OGOR du canton de Brest-4 (comprenant la commune de Gouesnou), a ainsi pris la parole à cette occasion pour dénoncer la méthode : « La décision a été prise trop rapidement et sans concertation. Les familles auraient aimé être prévenues plus tôt. Vous êtes passé en force ! ».

L’ALLIANCE POUR LE FINISTÈRE avait ainsi refusé de voter en faveur de la nouvelle carte, en mettant en garde la majorité socialiste contre des contestations locales, ce qui est aujourd’hui le cas.

Nous en appelons donc une fois de plus à une meilleure concertation avec les territoires !

Lire ici l’article du Ouest-France.

 

Maël DE CALAN, Président de l’ALLIANCE POUR LE FINISTÈRE

Véronique BOURBIGOT, Conseillère départementale du canton de Brest-4

Pierre OGOR, Conseiller départemental du canton de Brest-4

 

 

Source : carte issue du Télégramme

7 octobre 2016

Kérichen : une fermeture sans discussion, sans concession

college-kerichen-copie

Fin janvier 2016, la majorité socialiste du département soumettait son budget 2016 au vote de l’Assemblée du Finistère. Entre différents rapports qui composaient ce budget, celui de fermer le collège de Kérichen figurait parmi les plus importants. Cette délibération se présentait comme étant issue d’une « concertation locale » et comme intégrant « certaines demandes liées […] à la continuité des parcours scolaires. » Comprendra qui veut.

Cependant, malgré toute la bonne volonté rédigée dans ce rapport, rien de tout cela n’a été suivi d’effet. Bien au contraire.

Lire la suite…

14 juin 2016

Rendre des comptes aux électeurs en toute transparence

 

img_0990

En mars 2015  à la suite des élections départementales, l’Alliance pour le Finistère a multiplié par deux le nombre de ses élus. Sur les 24 conseillers qui composent le groupe, 21 sont de nouveaux élus. Ils portent un regard neuf sur l’action du Conseil départemental, et souhaitent rendre des comptes aux Finistériens sur l’usage qui est fait des moyens du département et sur les politiques qui sont conduites.

Lire la suite…