30 mars 2016

Nous voulons réorienter l’action du département vers le soutien à l’emploi

Startup Stock Photos
Startup Stock Photos

Avec près de 70 000 chômeurs, notre département s’enfonce dans la crise : plus que jamais, nous sommes convaincus que les entreprises doivent être soutenues et encouragées, parce que seule une économie forte crée des emplois. Une entreprise qui crée un emploi fera toujours plus de « social » pour le chômeur qu’elle embauche que toutes les subventions!

Or, plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans le département dépendent directement ou indirectement de l’agriculture, de la pêche et de l’industrie agroalimentaire. Le conseil départemental ne peut pas se substituer aux entrepreneurs pour créer des emplois. Mais il peut soutenir sans ambigüité et sans timidité tous les dossiers de développement économique en lien avec ces secteurs.

De la même manière, la vocation maritime de notre département est indéniable : le tourisme, l’industrie nautique, la pêche, mais aussi l’investissement dans la recherche, porteur de croissance et d’emplois pour demain doivent être fortement encouragés.

Enfin, il n’y a pas de développement économique possible dans notre Finistère sans réseaux de communication puissants (routier, ferroviaire, portuaire, aérien, numérique) pour désenclaver notre territoire : ces équipements sont coûteux mais indispensables pour maintenir et renforcer notre tissu économique. Plutôt que de soutenir la mise en place de l’écotaxe, la majorité départementale socialiste aurait dû s’engager au plan politique et financier beaucoup plus fortement en faveur du TGV ou du déploiement du très haut débit, notamment dans les territoires ruraux. Nous voulons réorienter dans ce sens les priorités du département.